Lean post crise : 55% s’attendent à un impact direct sur le Lean

Lean post crise : 55% s’attendent à un impact direct sur le Lean

Sondage sur les pratiques Lean post crise : 55% s’attendent à un impact direct sur le Lean

Mai 2020. En cette période de crise sanitaire et économique, nous avons voulu savoir comment mesurer l’impact de cette crise sur les pratiques LEAN et l’efficacité de nos entreprises.

Dans cette optique, l’article ci-dessous vous trouverez nos astuces pour manager le Lean en période de post crise.

En effet, un sondage anonyme a été envoyé à une population ciblée de 350 personnes ce qui nous a permis d’avoir les réponses d’une centaine de Directeurs Lean, de DG, de directeurs d’usines, de responsables industriels…

Restitution

Pratiques Lean post crise

La restitution des résultats a été faite en LIVE et la vidéo est disponible ici même.

Lors de cette restitution, 6 experts de la communauté des Apileaners ont commenté ces résultats : Nathalie Devedeau, Tanguy Boyaval, Alain Chaillié, Eric Nowak, Ronan Pensec et Carlos Cardoso. Une dizaine de Directeurs Lean Corporate y ont également participé.

Voici les supports présentés :  Restitution Sondage Lean Post crise 30 04 2020

Le chiffre à retenir est que 55% des sondés estiment qu’il y aura une autre manière de conduire les pratiques Lean post crise.

Les autres points clés de la gestion du Lean post crise sont :

  • Le Lean permet de mieux amortir la situation et de mieux préparer la reprise
  • Maîtriser le déploiement stratégique (hoshin kanri) est  un atout pour être plus réactif face aux nouveaux enjeux
  • 2/3 des entreprises sont déjà dans la préparation du Lean d’après crise
  • 50/50 entre les décidés et les hésitants sur la remise en cause de leur stratégie du Lean
  • La concentration sur l’interne ne doit pas nous faire oublier le Client
  • La majorité ne remet pas en cause sa démarche Lean
  • L’agilité sera une force pour adapter les standards aux besoins incertains et évolutifs des clients
  • Le Lean de demain devra prendre en compte les contraintes actuelles (gestes barrières, travail à distance…)
  • L’Homme reste au cœur et devra être protégé et  formé
  • L’implication du management doit être renforcée
  • Le 4.0 devra être plus frugal et découler de la stratégie de l’entreprise

Nous restons à votre disposition pour toute remarque additionnel à travers le site apilean ou sur contact@apilean.com.

Toute l’équipe des apileaners vous souhaite un happy lean ! 😉

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*