Booster son optimisme ! mais d’abord c’est quoi l’optimisme ?

L’optimisme se définit comme l’espoir, la confiance et la persévérance à obtenir, produire ou attendre des résultats positifs. La différence entre l’optimisme et la superstition ou la pensée magique est subtile mais nécessaire.

Mais comment le booster ?

L’optimisme résulte de la confiance en soi et d’un peu de recul.

Pour devenir optimiste pas à pas, il faut :

  1. Célébrer les forces de votre équipe et leur faire confiance
  2. Tenir vos employés informés et maintenir une bonne communication
  3. Faire de petits pas (lentement mais surement)
  4. Faire preuve d’empathie mais ne pas compatir
  5. Normaliser la flexibilité des modes de travail
  6. Gérer le stress avec détente

Mais ce n’est pas tout … Il faut se questionner et aborder de nouveaux horizons :

  • Faites preuve de gratitude
  • Saisissez les défis comme des opportunités et enrichissez vous des mauvaises expériences
  • Ayez une vision positive de l’avenir tout en vous concentrant sur le moment présent
  • Communiquez de manière positive et non violente
  • Accumulez les actions qui vous rendent heureux
  • Ne généralisez pas et regardez le bon côté des choses

Si vous souhaitez être accompagné, pour une démarche de formation, de conseil ou de soft skills, n’hésitez pas : contactez-nous.

contactez-nous booster optimisme

Booster son optimisme ! mais d’abord c’est quoi l’optimisme ?

L’optimisme se définit comme l’espoir, la confiance et la persévérance à obtenir, produire ou attendre des résultats positifs. La différence entre l’optimisme et la superstition ou la pensée magique est subtile mais nécessaire.

Mais comment le booster ?

L’optimisme résulte de la confiance en soi et d’un peu de recul.

Pour devenir optimiste pas à pas, il faut :

  1. Célébrer les forces de votre équipe et leur faire confiance
  2. Tenir vos employés informés et maintenir une bonne communication
  3. Faire de petits pas (lentement mais surement)
  4. Faire preuve d’empathie mais ne pas compatir
  5. Normaliser la flexibilité des modes de travail
  6. Gérer le stress avec détente