3 choses à savoir sur le travail optimiste tout en étant congruent

Aujourd’hui les collaborateurs ne viennent plus sur leur lieu de travail pour trouver un simple bureau : ils veulent vivre une expérience inspirante, épanouissante et optimiste.

Quels en sont les piliers ?

1er pilier d’une expérience optimiste : L’engagement

Afin de s’engager dans leur entreprise, les individus ont besoin de trouver du sens dans leur travail et d’évoluer dans un environnement qui leur permet de concilier leurs priorités personnelles avec leur développement professionnel. 

Les conditions de travail qui sont mises à disposition, ont un impact significatif sur l’engagement des collaborateurs, par exemple, des espaces innovants qui portent de nouveaux modes de travail, co-working, télétravail, espaces de créativité et de partage…

Recommandations pour rendre un lieu de travail plus engageant et rendre vos collaborateurs optimistes :

• Offrir des lieux d’identité collective, mettant en scène les valeurs organisationnelles et proposant de nouveaux territoires d’expression.
• Concevoir des espaces dédiés à des centres d’intérêts afin de nourrir les passions individuelles et recréer des communautés d’appartenance (séminaires, salons…).
• Traduire dans l’espace la bienveillance managériale, en concevant des espaces agiles et « capacitant », fonctionnant comme des invitations à échanger différemment.
• Espaces : varier les ambiances, introduire de l’éphémère et du renouvellement afin de permettre aux esprits de se régénérer, et à la créativité de s’exprimer.

2ème pilier d’une expérience optimiste : L’empowerment

L’empowerment s’appuie sur le sentiment de liberté et de maîtrise par l’individu de son environnement de travail. Des lieux pour respirer, pour créer et pour collaborer.

Sur le plan du management, la confiance et la bienveillance sont largement en manque, les opérateurs voudraient ainsi davantage de confiance, d’autonomie et de prise d’initiatives. Ils aspirent en effet à un modèle d’organisation qui les responsabilise et qui leur accorde le droit à l’erreur, les invitant à prendre des initiatives, sans les juger.

Recommandations pour rendre un lieu de travail plus empowering :

• Espaces: ouverts qui positionnent les managers au cœur de leurs équipes. La transparence architecturale est recommandée pour ancrer l’accessibilité des dirigeants.
• Des espaces variés, afin de rendre possible une diversité de modes de travail.
• Introduire des lieux innovants (Fablabs, espaces de créativité, incubateurs, etc. ), visant à valoriser l’esprit et l’entreprenariat, et à encourager l’apprentissage en marchant.
• Envisager l’offre de lieux alternatifs à l’entreprise (co-working externes notamment), visant à compléter les fonctionnalités de ceux proposés entre ses murs.

PHOTO DEHORS

3ème pilier d’une expérience optimiste : L’accomplissement

Le sentiment d’accomplissement se nourrit d’un travail sur le bien-être, visant à offrir aux collaborateurs le confort ultime d’être eux-mêmes dans leur environnement de travail. 

Voici les recommandations pour se sentir plus accompli :
• Inscrire la santé et le bien-être à l’agenda de l’entreprise.
• Concevoir des espaces de travail entièrement intuitifs et ergonomiques.
• Plus qu’un flipper, faire une place au fun et au défoulement dans les murs (salle de jeux, animations, esprit cour de récréation).
• Plutôt qu’une salle de sieste souvent délaissée, proposer un espace de méditation, de pleine conscience, de déconnexion.

Si vous souhaitez être accompagné, pour une démarche de formation, de conseil ou de soft skills, n’hésitez pas ! contactez-nous.


contactez-nous optimisme