Karakuri ou l’art de la frugalité !

Karakuri ou l’art de la frugalité !

Ce qui marque souvent les visites d’usines japonaises c’est cette capacité qu’on les opérateurs et techniciens à être créatifs et à trouver des solutions simples, pas chers, mais d’une redoutable efficacité pour réduire les petits gaspillages et l’énergie consommé.

Le terme karakuri provient à l’origine de petites poupées automates ou mécaniques fabriquées au Japon entre le 17 et le 19 ème siécle. “Karakuri” est donc un mot japonais qui signifie « mécanisme » ou « automate » en français.

Le karakuri est un dispositif astucieux qui va permettre de déplacer une pièce, un composant ou un produit d’un point A un point B et ce sans aucune énergie électrique. Elle utilisera donc l’énergie cinétique, le poids des pièces, des plans inclinés, des aimants, des ressorts, des roulements, des contre-poids, des glissières afin de faciliter tous ces mouvements.

Au dela des gains en énergie c’est aussi surtout des améliorations ergonomiques fortes car l’idée c’est de permettre aux opérateurs d’éviter de manipuler des charges lourdes.

Comme une vidéo vaut mieux que mille mots, vous trouverez ici même plusieurs vidéos disponibles librement sur youtube montrant l’état d’esprit Karakuri :

Une fois compris les principes, il faut donc mobiliser les équipes et leur donner du temps afin qu’il puisse créer eux même leurs premiers Karakuri. Pour ce faire, vous pouvez créer un petit espace ludique avec du matériel et des exemples et leur confier un premier projet concret qui facilitera le travail d’un opérateur.

N’oublions pas que l’usine du futur devra aussi être frugale et écologique donc toutes ces astuces non consommatrices d’énergie sont les bienvenues dans les usines d’aujourd’hui et de demain.

Et vous? Quel sera votre premier Karakuri ?

Carlos Cardoso (fondateur de Apilean).

0 Comments

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*